Sortie de 2 jours en février

Le 19 février, profitant d’une météo des plus favorables, nous décidons de partir passer 2 nuits en mer.

Nous voulons tester le bon fonctionnement de l’hydrogénérateur et du panneau solaire dont nous venons d’équiper GAMA en vue de nos futures navigations lointaines.

Ouverture de la porte du port obligeant, nous devons quitter Binic à 17 heures et nous partons cette fois vers l’Est, direction Pordic. Il n’y a ni vent ni houle et nous sommes contraints d’avancer au moteur

C’est donc à la nuit tombée, vers 21 heures que nous arrivons à notre lieu de mouillage, l’anse des 3 rochers, face à la plage d’Erquy.

Après nous y être repris à 2 fois dans le noir pour jeter l’ancre sans risquer un échouage dans les rochers proches ou sur la plage à marée basse, nous sommes enfin bien positionnés.

Mais les forts coefficients de marée ont induit une forte houle. Heureusement, le capitaine a bien géré la manœuvre de mouillage et GAMA n’a pas bougé d’un pouce et s’est laissé bercé par les vagues.

dav

La nuit a cependant été un peu agitée et ce n’est que vers 11 heures le lendemain que nous sommes prêts à lever l’ancre.

Cette manœuvre commence par une bêtise de ma part car je suis mal positionnée et en une fraction de seconde, la chaîne passe de tribord à babord avant que je n’aie le temps de réagir et la voilà sortie de son axe …

Bien sûr ;o)) , le capitaine ‘râle’ mais réussit à remettre la chaîne en place .

Et nous voilà repartis sous un beau soleil, une mer plate et une absence totale de vent. C’est donc au moteur que nous parcourons quelques milles avant de nous arrêter au mouillage pour déjeuner au soleil face à la jolie plage des sables d’or.

Cette fois, aucune fausse note dans la manœuvre de mouillage. Vers 15 heures nous repartons toutes voiles dehors direction le Cap Fréhel et Fort La Latte.

La vue est magnifique depuis le bateau sur les falaises et sur le cap Fréhel.

Cap Fréhel en vue

Nous nous abritons au pied de la falaise où domine le fort pour passer la nuit, mais la houle est bien présente et fait bien danser GAMA. Il faudra penser à équiper la table du carré d’un ‘cale-verres’!

Nous dînons tôt, nous nous couchons tôt … et passons une dernière longue nuit en mer.

Le lendemain, c’est sous un beau soleil, une mer calme et un vent modéré qui nous reprenons la direction de Binic. Nous progressons tranquillement entre 4 et 5 noeuds et déjeunons dans le cockpit sans nous arrêter.

sdr

Enfin, après un dernier mouillage à proximité de Binic pour attendre l’ouverture de la porte en profitant du coucher de soleil, c’est à 19 heures que nous retrouvons notre place au port, très heureux de ces 2 magnifiques journée de soleil en mer.

Conclusion de notre sortie ‘hivernale’: nous le referons!

Laisser un commentaire