La préparation de GAMA

◊     Page en cours de rédaction    ◊

Nous possédons GAMA depuis Janvier 2018. Pour arriver à cette situation, il nous a fallu identifier le bon voilier. Pour cela, nous avons investigué différents supports média pouvant nous permettre de sélectionner le bateau ‘idéal’: Le Bon Coin, Mers&Bateaux, Voiles & Voiliers, Hisse & Ho.

Nous sommes conscients qu’un voilier représente une charge, nous avons en permanence en mémoire la phrase suivante: ‘avec un voilier, on a le sourire 2 fois: quand on l’achète et quand on le vend »…

Considérant que même un avis d’expert ne valait pas garantie à 100%, il a fallu que nous ayons un minimum de critères et d’éléments de référence.

Parmi par une liste de plus de 30 voiliers, nous avons choisi GAMA car il présentait beaucoup de qualités par rapport à tout ce que nous avions vu ou visité. Et nous avons aussi eu confiance dans son précédent propriétaire et ses arguments. Et cela a constitué un des arguments principaux pour notre achat, que nous ne regrettons!en cours de rédaction

Presque malgré sa taille, il nous a rapidement séduit. Surtout la qualité de présentation et de l’équipement du bateau nous ont séduit. Ayant pu comparer les configurations à 2, 3 ou 4 cabines, nous sommes arrivés à la conclusion qu' »il » pouvait le faire!

A partir de là, nous avons procédé aux évolutions en fonction de l’amélioration de nos connaissances.

Ci-dessous, vous verrez les principales révisions ou évolutions de l’équipement de GAMA. Il faut bien avouer que certains travaux ont été occasionnés par de erreurs de l’apprenti…

La table à carte. A noter l’installation d’un PC de type NUC avec un écran en complément du système RayMarine.

Le PC dispose des applications suivantes:

  • QTVLM
  • OpenCPN
  • SAS Planet
  • XyGRIB

et de nombreuses autres…

L’écran est mis en veille dès que possible pour limiter la consommation électrique.

Le changement de la pompe à eau et de la courroie de distribution.

Les changements des mousses en cabine avant par un (vrai) matelas.

L’installation d’un portique et d’un panneau solaire de 160W. Le bilan de puissance a été réalisé et, considérant le programme de navigation, avec l’utilisation d’un hydrogénérateur, un seul panneau a été installé. On suivra l’évolution du bilan production/consommation dans les mois qui viennent.

Le portique et le panneau solaire

L’installation d’un hydrogénérateur Watt & Sea, sujet à beaucoup d’interrogation dans son fonctionnement.

L'hydrogénérateur W&S

Le cockpit a aussi évolué avec une table en bois. Le panneau peut recevoir une rallonge qui permet d’accueillir de 4 à 6 personnes sans problème. Cette table remplace la table d’origine qui commençait à s’affaisser.

A cela s’ajoute la révision du tableau électrique avec une simplification générale et l’installation d’un moniteur de batterie BMV 712.

La planche de bord revue

Puis le changement des 2 batteries de service par des VARTA AGM 95Ah au nombre de 3. Cela nous fait 4 batteries dans le bac, qui est à sa capacité maximale!

Laisser un commentaire