La liberté retrouvée!

C’est la fin du confinement lié à la COVID19! Après plusieurs semaines passées sur le bateau, nous pouvons enfin planifier une sortie en mer.

La restriction est de respecter une distance maximale de “100 kms” depuis son port de départ.

Pour cette première sortie, nous avons proposé à nos amis Martine et Yvon de partager ce moment. Il va y avoir de la bonne humeur à bord!

Le programme proposé est simple: direction Saint Malo en plusieurs étapes, avec, en particulier, une halte dans l’archipel des Hebihens. Nous l’avions découvert en 2019 et c’est vraiment un très fort dépaysement.

Les Hébihens

Article en cours de rédaction…

Devant tenir compte des heures d’ouverture du port de Binic en ce mardi 19 mai, nous partons en fin de journée. La première étape sera courte avec un arrêt devant la plage des Hopitaux à Erquy.

Au terme d’une navigation tranquille, mixant moteur et voile, nous arrivons vers 22 heures pour assister au traditionnel coucher de soleil, avec en toile de fond, l’îlot Saint Michel.

Le repas du soir sera excellent avec de superbes araignées, résultat des pêches d’Yvon.

Le lendemain matin, la visite de l’îlot Saint Michel est l’occasion d’essayer notre nouvelle annexe et roder le moteur Suzuki !

Voulant profiter des courants au Cap Fréhel, nous partons vers 13 heures pour une courte navigation de 6NM visant un déjeuner au pied du Fort la Latte. C’est une nouveauté pour nous. Ce sera l’occasion d’envoyer le drone pour saisir ce super moment de détente.

Après cette superbe halte à Fort la Latte, direction Les Hébihens.

Le lieu est déjà bien occupé et on mouille assez haut par rapport à l’anse. La nuit sera calme vu le vent faible. Cela nous change de notre dernière visite!

Après notre temps de repos habituel (“veux-tu une bière?…”), nous pouvons commencer à ‘parler’ du dîner et attendre le toujours fameux coucher de soleil.

Le lendemain matin, nous mettons l’annexe à l’eau pour aller visiter l’île. Nous y découvrons une belle végétation qui nous rappelle les îles Scilly. Cette île est privée et seul le chemin traversier est autorisé au public, ainsi que la petite plage.

La visite dure environ 1 heure et donne accès à de beaux points de vue.

Il s’agit ensuite de rejoindre le port de Saint Malo Vauban. La contrainte à respecter est celle relative aux heures d’ouverture de l’écluse. Le passage à 18h03 devient notre cible! 

Pour rejoindre Saint Malo, au lieu de prendre le chenal de la Petite Porte déjà emprunté, Yvon propose de passer plus bas que le chenal de la Grande Porte, c’est à dire en passant au nord de la Basse de la Moulière, puis celle du Petit Buzard, soit en passant au proche de Dinard.

Pouvant être considéré comme une “première” pour Martine et Yvon, le passage de l’écluse pour le Port Vauban se passe sans soucis! Bon, nous étions en bonne compagnie (un ‘petit Gris’..).

 

 

Une soirée cool à profiter des navires de la Compagnie du Ponant, des lumières mettant en valeur les remparts, une visite ‘famille’, une douche appréciée et un repas; voici ce que sera notre soirée à Saint Malo Vauban.

Le lendemain matin, ayant décidé de sortir au transfert de 18h06, nous effectuons notre (environ) centième visite d’Intra-Muros! Peu de monde rend la visite plus apaisante.

La sortie de l’écluse se passe sans problème et nous reprenons le même parcours qu’à l’aller avec le même point de chute, Les Hébihiens! Oui, il n’y a pas eu grande réflexion pour cette croisière… Peut-être que nous aurions pu faire escale à Saint Cast le Guildo… ce n’est que partie remise…

La fin de la croisière sera agréable, avec une nouvelle nuit aux Hébihens et un arrêt ‘portes’ aux Hopitaux, ce dernier arrêt à 18NM de Binic nous permet d’arriver dans le bon créneau d’ouverture des portes.

 

En conclusion, une sortie de remise en ‘voiles’ pleine de bons moments. A refaire (comme toujours)!

0

Laisser un commentaire