Margot en croisière Binic – Saint Malo

Le propos de cette croisière est relativement simple: garde d’enfants à Saint Malo!

Avec Margot à bord, nous décidons de rallier Saint Malo avec une étape aux Hébihens. Eh oui, encore les Hébihens! Nous nous ferons encore une joie de visiter ce si bel archipel.

Notre parcours est taillé pour que cela reste agréable, faire supporter à un enfant plus de 40 NM pour une première vraie croisière n’est pas raisonnable. Nous privilégions croisière à performance..

Nous partons à 10h du port de Binic. Le début du parcours est réalisé dans de bonnes conditions météo. Le mouillage prévu est dans l’archipel des Hébihens. Nous y arrivons à 16h30.

Nous allons rapidement sur l’île. La promenade est de courte durée, la longueur de l’île étant de seulement 1 km!

Le lendemain, nous levons l’ancre à 9h30 pour viser le passage de l’écluse de Port Vauban de 11h09. Nous empruntons le Chenal de la Grande Porte, son intérêt étant de passer au plus proche de Dinard et donc profiter de la vue sur ce bord de côte si ‘riche’.

Nous rejoignons le bassin et finissons l’amarrage à 12h. Le passage de l’écluse à 2 s’est bien passé, c’est quand même notre 8ème passage! Margot est toujours contente et ne semble pas se lasser! La partie ‘garde d’enfants’ peut commencer…

Dimanche, au lieu de 3 nuitées comme prévu avec le port, on nous demande de libérer la place. Il y a un peu de déception…

Nous empruntons la dernière écluse du dimanche matin (à 14h) avec le trimaran Multi50 Défi Voile basé à Saint Malo. Sorti d’écluse nous prenons à nouveau le chenal de la Grande Porte et nous prenons le cap pour relier notre point de chute du soir: Les Sables d’Or.

Nous y arrivons à 17h30 au terme d’une navigation agréable avec 15 à 20 Knots de vent.

Au programme de cette étape: une baignade, la visite de l’îlot Saint Michel et le traditionnel coucher de soleil.

Le retour vers Binic, le lendemain matin sera un peu plus sportif avec, sur la 2ème partie du parcours des rafales à plus 40 knots! Le passage au niveau de Rohein a été le plus remuant! Devant passer la porte de Binic aux environs de 12h30, naviguant quasi face au vent, nous décidons de passer au moteur. Oui, ce n’est pas très courageux…

La vie, pour Margot, peut reprendre son cours normal; avant le départ…

0

Laisser un commentaire